Cancer de la peau métastasé

Écrit par les experts Ooreka

 

Le cancer de la peau métastasé est la phase finale et souvent fatale de cette maladie. Elle ne démarre pas à partir des carcinomes (basocellulaire ou épidermoïde), mais plutôt à partir d'un mélanome. Cette forme de tumeur cutanée est le type de cancer de la peau le plus virulent et au taux de mortalité élevé.

Comment un cancer de la peau devient-il métastasé ?

Les métastases sont des cellules cancéreuses qui, à partir d'un cancer dont elles se dissocient, se sont propagées dans d'autres zones du corps par voie sanguine ou lymphatique :

  • Elles commencent d'abord par toucher les ganglions lymphatiques.
  • Par ailleurs, il arrive parfois que les cellules cancéreuses viennent se placer entre la tumeur primitive et les ganglions, dans les canaux lymphatiques. Elles deviennent alors des tumeurs cutanées ou sous-cutanées, sous forme de nodules de tailles variables (d'un demi-millimètre à plusieurs centimètres). On parle de métastases en transit.
  • Enfin, les métastases constituent la dernière étape de développement des tumeurs malignes.

Néanmoins, en matière de métastases, tous les cancers de la peau ne sont pas égaux :

  • Alors que les mélanomes non traités vont tous former des métastases, les carcinomes basocellulaires n'en donnent jamais (0,01 % des cas).
  • Quant aux carcinomes épidermoïdes, il existe des risques d'atteinte ganglionnaire et donc de métastase, bien que cela ne s'observe que dans 1 % des cas.

Cancer de la peau : métastases des mélanomes

Les mélanomes métastasent tardivement. Et s'ils ne sont pas diagnostiqués avant, ils présentent un taux élevé de mortalité. En effet, un mélanome métastatique se situe au stade III ou IV et possède alors un pronostic sévère.

Première étape : l'atteinte des ganglions lymphatiques

Un mélanome en train de se métastaser va, tout d'abord, envahir les ganglions lymphatiques situés à proximité de la zone de peau qui est touchée :

  • En cas de mélanome touchant le visage ou le cuir chevelu, les ganglions touchés en premier seront les ganglions cervicaux placés dans le cou ainsi que ceux situés à l'avant de l'oreille.
  • S'il se développe au niveau des membres supérieurs, les ganglions axillaires (placés au niveau de l'aisselle) seront les premiers concernés ; et plus rarement, les ganglions du coude.
  • Dans l'hypothèse d'un mélanome apparaissant au niveau du tronc, ce seront les ganglions cervicaux, axillaires, sus-claviculaires (situés au-dessus de la clavicule) ou inguinaux (situés au niveau de l'aine) qui seront atteints.
  • Enfin, en cas de mélanome situés sur les membres inférieurs, les premiers ganglions lymphatiques affectés seront les ganglions inguinaux. Il arrive parfois, mais plus rarement, que ce soit les ganglions du creux du genou (appelée « fosse poplitée ») qui soient endommagés.

Par ailleurs, on nomme ganglion sentinelle celui qui est le plus proche de la tumeur. On s'y intéresse au cours du diagnostic du cancer de la peau pour s'assurer qu'il ne contient aucune cellule cancéreuse. Si c'est le cas, il faudra également procéder à un curage ganglionnaire au cours du traitement du cancer de la peau, via une intervention chirurgicale.

Seconde étape : la propagation aux autres organes

Dans un second temps, les cellules cancéreuses vont continuer à se propager dans l'organisme et atteindre d'autres tissus ou organes. Les métastases à distance des cancers cutanés (donc surtout des mélanomes) vont principalement toucher :

  • d'autres zones de la peau ;
  • les poumons ;
  • le foie ;
  • le cerveau.

Bon à savoir : bien qu'il s'agisse-là des zones touchées en priorité, n'importe quel organe peut être le siège des métastases d'un mélanome.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !