Tumeurs cutanées

Écrit par les experts Ooreka

Les tumeurs cutanées désignent toute tache ou excroissance apparaissant sur la peau. Elles rassemblent aussi bien des tumeurs bénignes que des tumeurs malignes pouvant déboucher sur des cancers de la peau : carcinomes (basocellulaire et épidermoïde), mélanomes et, au-delà, cancers de la peau métastasés.

Définition d'une tumeur cutanée

La tumeur cutanée, tache ou excroissance siégeant au niveau de la peau, peut adopter une taille, une forme ou une couleur différente en fonction de :

  • sa nature ;
  • l'endroit où elle se trouve (visage, reste du corps, plante des pieds ou paumes des mains, sous l'ongle).

De plus, les tumeurs cutanées peuvent faire leur apparition :

  • dans n'importe quelle zone du corps, car chaque type de cellules de la peau est capable de se transformer en tumeur ;
  • au cours de la vie ou dès la naissance.

On distingue néanmoins 2 grands types de tumeurs :

  • les tumeurs cutanées bénignes qui sont sans gravité (les grains de beauté, par exemple) ;
  • les tumeurs cutanées malignes qui sont constituées de cellules cancéreuses.

Bon à savoir : les tumeurs douteuses sont celles dont le simple examen visuel ne permet pas de déterminer s'il s'agit plutôt d'une tumeur bénigne ou maligne ; toutes les tumeurs bénignes pouvant entrer dans la catégorie des tumeurs douteuses si elles ont un aspect inhabituel.

Tumeurs cutanées bénignes

Les tumeurs cutanées bénignes sont, comme leur nom l'indique, sans gravité. Elles peuvent être de plusieurs types : les tumeurs mélaniques (dont les plus courantes, les grains de beauté), les tumeurs de l'épiderme et les tumeurs annexielles.

Comment reconnaître un grain de beauté (nævus) ?

Les grains de beauté (ou nævi, pluriel de nævus) sont les tumeurs cutanées bénignes les plus connues, puisque presque tout le monde en a au moins un. Ils se développent généralement entre 5 et 15 ans (s'ils ne sont pas congénitaux) à partir des mélanocytes et peuvent avoir un aspect différent en fonction des individus. Cependant, classiquement, les nævi sont :

  • de couleur brune (claire ou foncée) ou de couleur chair, mais de teinte uniforme ;
  • ronds ou ovales ;
  • bien délimités ;
  • de petite taille (moins de 6 mm de diamètre) ;
  • plats ou légèrement surélevés.

À noter : il est essentiel de distinguer un nævus d'un mélanome même s'ils se ressemblent de prime abord (d'autant plus que 20 % des mélanomes se développent à partir d'un grain de beauté).

Tumeurs mélaniques

Parmi les tumeurs mélaniques, on différencie :

  • les éphélides, plus connues sous le nom de « taches de rousseur », très fréquentes et qui sont liées à l'exposition solaire ;
  • les lentigos qui sont de même nature, mais présents indépendamment du Soleil ;
  • les nævi, connus sous le terme de « grains de beauté ».

Tumeurs de l'épiderme

Les tumeurs de l'épiderme les plus connues sont les verrues (planes vulgaires ou plantaires), provoquées par des infections virales. Les autres formes existantes sont :

  • les verrues séborrhéiques faisant leur apparition après 40 ans ;
  • les kératoses, ces petites taches brunes ou rouges situées dans des zones exposées au soleil ;
  • les condylomes (ou verrues génitales) qui apparaissent dans la zone ano-génitale.

Tumeurs annexielles

Les tumeurs annexielles se développent aux dépens des follicules pileux (sorte de creux où le poil prend naissance). Les plus connues sont les kystes qui peuvent être de différentes natures :

  • les kystes sébacés ;
  • les kystes épidermiques ;
  • les grains de milium (tout petits boutons blancs et durs) au niveau du visage.

Tumeurs cutanées malignes

Les tumeurs cutanées malignes sont des masses qui se développent sur la peau comme les tumeurs bénignes, mais qui sont constituées de cellules cancéreuses. Elles peuvent appartenir à 2 familles différentes :

  • les carcinomes :

     

    • carcinomes basocellulaires ;
    • ou carcinomes épidermoïdes.
  • les mélanomes.

Carcinomes

De façon générale, les carcinomes se développent sur les parties du corps qui sont souvent exposées au soleil (visage, cou, avant-bras) et ils font leur apparition au-delà de 50 ans. Ils sont fréquents, mais d'évolution lente et souvent faciles à guérir.

Mélanomes

Les mélanomes ne représentent que 10 % des tumeurs cutanées malignes, mais sont beaucoup plus graves que les carcinomes :

  • Ils peuvent faire leur apparition n'importe où sur le corps, mais principalement :

     

    • sur le tronc chez les hommes ;
    • sur les jambes chez les femmes.
  • Ils peuvent survenir à n'importe quel âge, bien qu'ils soient exceptionnels chez les enfants.
  • Ils se développent à partir :

     

    • d'une tâche sur une peau normale (le plus souvent) ;
    • ou d'un grain de beauté qui va se transformer.

Leur évolution peut aboutir à un cancer de la peau métastasé, c'est-à-dire généralisé à d'autres zones du corps.

Bon à savoir : le mélanome est aussi multiple avec le mélanome superficiel extensif, le mélanome nodulaire, le mélanome de Dubreuilh, le mélanome acro-lentigineux.


Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
virginie pagnier

sophrologue, hypnothérapeute, kinésiologue, | centre de sophrologie et bien être

Expert

NL
nathalie lariviere

rédactrice conseillère en aromathérapie holistique | passion huiles essentielles

Expert

marion alisse

psychanalyste-praticienne en psychotherapie | psychothérapie sceaux - psychanalyse et psychoth

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !